La Ligne 3 affiche sa couleur - Le premier car postal électrique de Suisse romande roule à Delémont

Philippe Cina, responsable Marché et clients Suisse romande chez CarPostal et le Conseil communal de Delémont

Ça y est ! La navette Gare – Vieille Ville passe au vert, avec le premier car postal électrique à l’horaire en Suisse romande. Dès le 8 juin 2022, les utilisatrices et utilisateurs de la Ligne 3 pourront se déplacer en bus électrique au Centre-Ville de Delémont. Plus silencieux et respectueux de l’environnement, le nouveau véhicule se pare de vert, pour afficher clairement la volonté des autorités communales et de CarPostal de tendre à la décarbonisation du parc automobile.

La Ville de Delémont et CarPostal ont présenté le premier car postal électrique de Suisse romande ce mardi 7 juin 2022 à Delémont. La course inaugurale a permis de constater, qu’en plus d’être respectueux de l’environnement, ce nouveau bus est également beaucoup plus silencieux qu’un bus diesel. Ce type de véhicule permet d’éliminer les à-coups, l’accélération intervenant en douceur. Les bruits du moteur sont nettement moindres par rapport à ceux d’un bus diesel, ce qui profite aux riveraines et riverains, aux voyageuses et voyageurs ainsi qu’au personnel de conduite.

La ligne 3, le trait d’union entre la Gare et la Vieille Ville 

Reliant la Gare à la Vieille Ville, le trajet de la ligne 3 présente un tracé idéal pour la mobilité électrique avec des courtes distances. Mise en place en décembre 2021, la ligne 3 renforce la desserte en transports publics et l’attractivité commerciale du Centre-Ville de Delémont. La navette roule du lundi au samedi de 7h30 à 18h00 (17h00 le samedi) en boucle continue avec un passage toutes les 15 minutes. Un tarif attractif est proposé la semaine et elle est gratuite le samedi.

Une navette électrique avec panneaux solaires

La navette, E-Solar City II du fabriquant autrichien K-Bus, dispose d’une autonomie moyenne de 100 kilomètres. Celle-ci peut être prolongée jusqu’à 200 km, le moteur se régénérant sur des trajets en descente (en laissant l’énergie revenir dans la batterie). L’expérience a montré que, grâce au frein électrique, il est possible de récupérer jusqu’à 40% de l’énergie utilisée à la montée. Ce car postal électrique, offrant 12 places assises, peut transporter jusqu’à 20 personnes. Autre spécificité : son toit est équipé de trois panneaux solaires d’une puissance maximale de 500 watts. Concrètement, ceux-ci permettent de recharger, pendant la journée, les batteries auxiliaires nécessaires au fonctionnement des portes, du système informatique, de la climatisation et du chauffage.

Au Centre-Ville de Delémont sans voiture

« L’utilisation d’un véhicule électrique sur la ligne 3 permet d’offrir une réelle alternative attractive à l’utilisation de la voiture au centre-ville de Delémont » s’est réjoui Emmanuel Koller, Conseiller communal en charge du Département de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics (UTEP). Le parcours en boucle de la navette permet de relier les différents parkings en ouvrage existants et de se déplacer rapidement entre les zones commerciales du quartier de la Gare, du Centre et de la Vieille Ville tout en luttant contre les effets du réchauffement climatique, en ligne avec le plan climat communal en cours d’étude.

Stratégie de mobilité durable pour CarPostal

CarPostal vise une ambition claire: 100 bus à propulsions alternatives devront être en service d’ici à 2024 et plus aucun des quelques 2400 cars postaux actuels ne devront fonctionner avec des carburants fossiles en 2040. « Avec cet objectif, CarPostal prend ses responsabilités en qualité de plus grande entreprise de transports publics par bus en Suisse et apporte sa contribution à la stratégie énergétique de la Confédération » souligne Philippe Cina, responsable Marché et clients Suisse romande chez CarPostal. Le passage des véhicules diesel aux bus électriques ou à pile combustible repose toutefois sur la collaboration avec les cantons, qui sont à l’origine de la commande de l’offre de transport régional des voyageurs (TRV). En effet, les nouveaux véhicules sont actuellement encore plus chers que les bus diesel, et une clarification doit également avoir lieu en ce qui concerne le financement de la mise en place de l’infrastructure de recharge. CarPostal salue l’initiative de la ville de Delémont d’avoir choisi une mobilité plus respectueuse de l’environnement.

Le Conseil communal