Agglomération

Le projet d'agglomération de Delémont

La Ville de Delémont, en tant que capitale cantonale et centre de l'agglomération, participe activement au projet qui a été déposé à la Confédération en 2009.

Delémont constitue le point d'ancrage du Canton du Jura au réseau des villes suisses par sa position sur les réseaux de transports routier et ferroviaire. Dans son plan directeur cantonal, le canton du Jura a mis en exergue le rôle particulier de Delémont, soit : «L'attractivité du Canton du Jura doit s'appuyer sur la proximité de Delémont avec les grands centres urbains voisins ainsi que sur sa dynamique démographique et économique ».

Le Canton du Jura « entend se positionner, dans un contexte de vive concurrence territoriale où les villes jouent un rôle capital, pour capter les flux externes et tirer parti du dynamisme des régions urbaines voisines par le développement de complémentarités ».

Le fait d'être reconnu comme une des 50 agglomérations de Suisse et de participer ainsi aux Projets d'agglomération initiés par la Confédération et le Canton donne une lisibilité nouvelle à Delémont, à sa région et au Canton dans son ensemble. L'agglomération de Delémont englobe les communes de Châtillon, Courrendlin, Courroux, Courtételle, Delémont, Develier, Rebeuvelier, Rossemaison, Soyhières, Val Terbi et Vellerat, soit près de 28'000 habitants.

L'agglomération est labellisée Cité de l'Energie depuis 2018.

Les projets d'agglomération du PA1 au PA3

Le Projet d’agglomération de Delémont de 2e génération (PA2), transmis à la Confédération en 2012, bénéficie de subventions pour les mesures concrètes d’infrastructures de priorité «A » à hauteur de 35%. Il s'inscrit dans une dynamique démographique et économique favorable. Il confirme et renforce les orientations décidées en 2007 dans le PA1 en mettant l'accent sur les axes suivants. Le Sud de l’agglomération s’affirme comme le territoire qui procure à l’agglomération l’essentiel des espaces pour couvrir les besoins de son développement économique. La gare de Delémont est un pôle important nécessitant la cohérence des projets. L'habitat doit être valorisé, comme les transports publics et la mobilité douce, tout en ménageant l'espace agricole et paysager.

Le Projet d’agglomération de 3e génération (PA3) a été déposé en décembre 2016 auprès de l'Office fédéral du développement territorial, après avoir été validé par l'assemblée du Syndicat d'agglomération de Delémont et par le Gouvernement jurassien.

Ce rapport a été préparé par le bureau technique, la commission d'aménagement de l'agglomération et des bureaux spécialisés, en partenariat avec le Service cantonal du développement territorial, dans le sens des directives fédérales. Le projet d’agglomération est un instrument de planification et de gestion. Il vise à assurer une optimisation des systèmes de transports d’agglomération et leur coordination avec l’urbanisation à une échelle intercommunale. Il sert de cadre au développement d’une conception d’ensemble coordonnant urbanisation et transport et intégrant les aspects paysagers. Il propose des mesures concrètes et priorisées traitant de tous les modes de transport, de l’urbanisation et de l’énergie. L’harmonisation demandée entre urbanisation et transports va dans l’intérêt tant des habitants que des entreprises. Pour les uns comme pour les autres, une bonne desserte routière, en transports publics et des cheminements de mobilité douce sont des facteurs importants en termes de qualité de vie et d’attrait du site ; ils contribuent ainsi à la compétitivité de l’agglomération.

Plan directeur régional

Après la signature de sa charte en 2007, l’établissement de trois projets d’agglomération, l’Agglomération de Delémont s’est dotée d’un Plan directeur régional, en vigueur depuis 2017. Cet instrument fournit une vision globale et coordonnée du développement territorial souhaité de l’Agglomération à l’horizon 2030. Il constitue une réponse à la complexification des problématiques auxquelles sont confrontées les communes dans les domaines du développement territorial. Le PDR fournit un diagnostic du territoire de l’Agglomération et identifie les enjeux qui conditionneront son développement futur dans les domaines de l’urbanisation, de la mobilité, de la protection de la nature et du paysage et de l’énergie. Il définit les principes et les objectifs que l’Agglomération entend appliquer à l’avenir. Il sert ainsi de socle à la révision des plans d’aménagement local des communes membres.

Selon le PDR, l’agglomération est appelée à connaître un développement maîtrisé, orienté vers l’intérieur, pour accueillir d’ici 2030 environ 4'700 habitants et près de 3'000 emplois supplémentaires.

Les instruments de l’aménagement local ne sont plus adaptés pour traiter l’ensemble des questions relatives à l’aménagement du territoire. La planification de zones d’activités, l’implantation d’équipements et d’infrastructures à vocation régionale, l’amélioration de la desserte en transports publics, le développement des réseaux de mobilité douce ou la préservation des qualités paysagères sont autant de thématiques nécessitant une approche dépassant les limites communales. La Loi fédérale sur l’aménagement du territoire définit par ailleurs de nouvelles bases plus strictes pour le dimensionnement de la zone à bâtir. L’établissement du plan directeur régional a permis aux 11 communes de l’Agglomération de mener une réflexion sur l’accroissement démographique visé et d’évaluer les besoins en logements qui en découlent en regard des réserves existantes à l’intérieur de la zone à bâtir.

Contact

Service de l'urbanisme, de l'environnement et des travaux publics (UETP)

Route de Bâle 1
2800 Delémont

T +41 32 421 92 92
uetp@delemont.ch

Heures d'ouvertures
lundi - vendredi
8h-12h / 14h-17h