Diminution de la pollution lumineuse

Processus en cours

Il y a un an, la Ville de Delémont éteignait son éclairage public entre 22h et minuit dans le cadre du projet « La Nuit est belle ». Le processus participatif qui a suivi a mis en lumière les défis liés à l’éclairage nocturne ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour diminuer son incidence sur l’environnement et la qualité de vie des habitants. Dans l’attente que les bases légales en la matière soient révisées au niveau cantonal, les Services industriels de Delémont (SID) poursuivent l’assainissement de l’éclairage public avec la deuxième étape du projet « Voie lactée ».

L’action d’extinction de l’éclairage public lors de « La Nuit est belle » en 2021 marquait le lancement d’un processus participatif pour inciter les Delémontaines et les Delémontains à s’exprimer sur la thématique de la pollution lumineuse. Les résultats du sondage démontrent que 35% des personnes interrogées étaient favorables à une réduction de l’éclairage public assortie d’une extinction totale à certaines heures ; 52% des participantes et participants ont toutefois préferé l’option d’une réduction partielle uniquement. La question a également été traitée lors d’un webinaire et de deux ateliers participatifs, qui ont mis en avant la nécessité de réduire l’éclairage public de manière ciblée par secteur et par rues en fonction des activités qui s’y déroulent. L’expérience a par ailleurs identifié d’autres sources responsables d’une importante pollution lumineuse, à savoir les enseignes ou les vitrines de commerces ou d’entreprises qui restent allumées toute la nuit. 

La volonté de la Ville de diminuer drastiquement à l’avenir la pollution lumineuse est partagée par le canton, qui révise actuellement la Loi cantonale sur la construction et l’entretien des routes (LCER), dont l’éclairage public constitue un aspect central au niveau de la sécurité. Le projet delémontain, ainsi que l’établissement d’un nouveau règlement communal sur l’éclairage public pourra continuer dès que les nouvelles bases légales cantonales auront été définies. En ce qui concerne les éclairages privés, une règlementation est en cours d’élaboration du côté du Canton de Genève. Les semaines à venir nous dirons si nous pouvons nous en inspirer.

En parallèle, les SID continuent de s’engager à diminuer la pollution lumineuse et à réaliser des économies à travers le remplacement complet des éclairages publics par des LED dans le cadre du projet « Voie lactée ». Initié en 2015, ce dernier entre dans sa deuxième étape avec l’assainissement de plus de 550 points lumineux. A la clé, d’importantes économies d’énergie, qui feront passer la consommation annuelle totale à 350'000 kWh pour l’ensemble de l’éclairage public alors qu’elle était d’environ 1'000'000 avant le début du projet « Voie lactée ». 

Services industriels de Delémont (SID)