Delémont Marée Basse "Centre amont" - Une nouvelle étape très importante soutenue par la Mobilière

Les travaux de Delémont Marée Basse sont entrés dans une nouvelle étape. Après la reprise des travaux de finition en juin dernier du tronçon « Centre Aval », c’est maintenant au tour de « Centre amont », à savoir la portion de la Sorne entre le pont des Patouillets et celui de l’avenue de la Gare. Cette étape comporte les travaux parmi les plus délicats de tout Delémont Marée Basse, car ils ont lieu dans le lit de la rivière, dans un cadre urbain et dense. Largement subventionnée par la Confédération et le Canton, l’étape « Centre amont » bénéficie également d’un soutien financier important de la Mobilière, qui a remis mardi 30 août un chèque de 500'000.- CHF aux autorités de la Ville. L’assurance s’engage en effet activement en faveur de la prévention des dangers naturels.

Les travaux de protection des crues de l’étape « Centre amont » ont été l’occasion de penser un projet de paysage cohérent et inclusif. Le lit de la rivière sera renaturé et approfondi afin de lutter contre les inondations. La Sorne renaturée verra son débit augmenté de 30%, retrouvant ainsi une partie de sa dynamique originelle, plus tranquille et plus favorable à la faune et à la flore. Tout comme pour les travaux de la séquence « Centre aval », les opérations sont délicates car elles ont lieu dans un milieu sensible. Les mesures d’excavation sont entreprises directement dans le lit de la rivière. Des éléments étanches et des batardeaux sont installés dans le cours d’eau pour contenir l’écoulement sur la moitié de la largeur du lit et procéder aux travaux en conditions sèches sur chacune des rives alternativement sans souiller les eaux. Les travaux dans le lit de la rivière sont planifiés jusqu’à fin octobre, selon les contraintes légales et de manière à préserver la faune et la flore indigènes. Une surveillance des débits permet d’évacuer les hommes et les machines de la rivière, en cas de montée subite de la Sorne.

Les inondations et autres événements de ces dernières années ont particulièrement touché la Mobilière, premier assureur choses de Suisse, qui s’engage activement pour soutenir des mesures et des projets concrets de prévention dans le domaine des dangers naturels, afin de réduire les dommages à l’avenir. C’est dans cette optique que la Mobilière a remis aujourd’hui, 30 août 2022, un chèque de 500'000 CHF aux autorités delémontaines pour la réalisation de cette étape de l’important projet Delémont Marée Basse. Présente dès le lancement du projet, la Mobilière a contribué à chaque étape. Son engagement dépasse le montant de 1,2 mio CHF.    

 

Pour ces travaux, plusieurs installations de chantier ont été mises en place : une devant le pont de la Maltière et une autre près de la Blancherie. Pour des questions de sécurité, une zone de rencontre a été mise en place devant la patinoire afin de ralentir le trafic et donner la priorité aux piétons. De plus, une signalisation spécifique et des itinéraires sécurisés ont été mis en place pour les piétons.

Delémont Marée Basse – un projet d’envergure pour prévenir les inondations et valoriser l’espace naturel de la Sorne

Delémont Marée Basse a été lancé suite à d’importantes inondations en 2007. L’ambitieux projet, composé de quatre grandes séquences d’aménagement, avait été largement soutenu par la population de Delémont lors de l’adoption de son crédit-cadre de 15 millions de francs en 2009. Les deux premières séquences “En Dozière“ et “Morépont amont“ sont aujourd’hui achevées. La troisième séquence “Centre“ est divisée en deux lots : “Centre aval“ et “Centre amont“.

Les travaux de “Centre aval“ ont été entamés en 2018 entre la rue de l’Avenir et la passerelle de l’Écluse L’année suivante, en 2019, les travaux se sont poursuivis depuis la passerelle de l’Ecluse jusqu’au pont de l’Avenue de la Gare avec l’étape la plus délicate du projet qui consistait à supprimer les piliers dans le lit de la rivière du bâtiment « Voegele », mais les nombreux événements pluvieux subis durant l’été 2019 ont provoqués des retards qui n’ont pas permis de terminer tous les travaux de cette séquence. Les deux ans d’arrêt ont permis de planifier et d’organiser les travaux du tronçon qui s’étend du pont de l’Avenue de la Gare jusqu’au pont des Patouillets. Le chantier Delémont Marée Basse a repris en juin pour terminer « Centre aval » et enchaîner avec le tronçon « Centre amont », l’objectif étant de profiter des installations chantier pour les deux tronçons à traiter.

Service de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics (UETP)