Augmentation sans précédent des prix de Régiogaz SA

Augmentation sans précédent des prix de Régiogaz SA - La Ville s'interroge

La société Régiogaz SA augmente ses prix du gaz pour la quatrième fois en 2021. Elle a annoncé une augmentation du prix de l’énergie de + 87,5% pour les consommateurs de gaz de la région dès le 1er octobre 2021. Surpris par une telle hausse, le Conseil communal a demandé des précisions à la société. L’Exécutif décidera des suites à donner à cette situation plus qu’inquiétante et qui était d’ailleurs justement redoutée par le Conseil de Ville lors de l’acceptation du message de sortie de Régiogaz SA le 30 août 2021. Cette augmentation massive n’est pas la conséquence du retrait de Delémont de la société Régiogaz SA. Elle est due à l’absence d’une stratégie d’approvisionnement et, en partie également à la situation mondiale sur les marchés.

Répercussions irréfléchies envers tous les clients de Régiogaz SA dans la couronne delémontaine
Une unité tarifaire entre les communes est garantie. Ainsi, tous les clients des communes desservies par Régiogaz SA sont concernés par cette décision. Le porte-monnaie des consommateurs de la couronne delémontaine sera fortement impacté. Un ménage « standard » verra sa facture augmenter d’environ 500.- par année. Pour les grands consommateurs, cela peut se chiffrer en dizaines de milliers de francs.

Aucune stratégie d’approvisionnement malgré les requêtes répétées de la Ville
Une hausse du prix de l’énergie est admissible vu le contexte mondial au niveau du marché des énergies fossiles. Toutefois, l’augmentation de 87.5%, annoncée par la direction de Régiogaz SA, sur le dos des citoyens et clients industriels de la couronne delémontaine, est surtout la conséquence très douloureuse d’une absence de stratégie d’approvisionnement de la part de la société. Les autorités de la Ville ont pourtant tiré la sonnette d’alarme depuis de longs mois face à cette lacune pour éviter de telles situations, sans jamais être entendues malheureusement. C’est l’une des raisons qui ont amené les autorités delémontaines à vouloir quitter Régiogaz SA.

Le Conseil communal